La réorientation universitaire

Un pas difficile à franchir mais essentiel à votre bien être

Se réorienter lorsque l’on est en études supérieures est une décision importante et difficile. Cependant elle est essentielle et facilitée par le système universitaire. Car tout le monde peut se tromper !

Ce questionnement sur la réorientation se pose chaque année pour des centaines d’étudiants. La formation ne correspond pas aux attentes ou au projet professionnel. Les résultats sont insatisfaisants. L’université n’est pas faite pour eux… Cette période est un moment de réflexion et de remise en question, néanmoins, c’est un passage obligatoire pour s’épanouir dans sa vie universitaire et dans sa future carrière professionnelle.

Des passerelles multiples

Rentrées décalées, semestre tremplin, réinscription sur Parcoursup, année de césure … de multiples possibilités s’offrent à ceux qui veulent changer. Cependant, il faut se poser les bonnes questions. Pourquoi cette formation ne me convient-elle pas ?  Qu’est ce qui me plaît et me déplaît dans ce que je fais actuellement ? Où dois-je aller pour que l’on me renseigne ? etc.

Tout profil est différent, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à chercher de l’aide dans les bibliothèques universitaires, auprès des enseignants, ou des professionnels du Cap Avenir. Ce service universitaire se trouve à la Maison de l’Université (10 rue Tréfilerie).

L’IUT de Saint Etienne propose aux étudiants ayant vécu un premier semestre peu concluant en IUT ou en IAE, un Semestre Tremplin « Management et Gestion ». A l’issue de ce semestre de remise à niveau générale, ils obtiennent une AEU (Attestation d’Etudes Universitaires) qui leur permet d’intégrer un des 3 DUT du secteur tertiaire (GACO, GEA, TC).

Se réorienter n’est pas un échec

 Cette première expérience universitaire sera même un plus ! Car elle montre que vous avez su déceler vos failles et trouver une solution. C’est même un signe de maturité. Peu importe le problème et la solution, il est important d’être accompagné durant cette période. Pour cela, il y a certes les proches et les amis, mais en plus, l’université possède un service : la Médecine Préventive Universitaire (MPU) qui pourrait offrir un soutien psychologique majeur