LE BURGER Sainté-Lyon

On est allé piquer la recette de deux chefs, Toques blanches lyonnaises. Dominic Moreaud et Christian Lavault ont l’idée de marier une spécialité stéphanoise, la râpée, avec un fromage réputé, de la région lyonnaise, la Saint-Marcellin. 

Non, le burger n’est pas américain !

Il tient son nom de la ville d’Hambourg en Allemagne : « Hamburger » signifie Hambourgeois. Au XIXème siècle, les steaks hachés étaient servis à bords des bateaux allant de Hambourg vers les États-Unis. Ils étaient servis dans des stands installés dans le port de Hambourg.

Burger Sainté Lyon par Dominic Moreaud

La râpée stéphanoise serait ardéchoise …

Mélange onctueux de pommes de terre râpées, d’œufs et de crème, la râpée stéphanoise aurait été créée au début du XX siècle avec l’aide de paysans ardéchois, dans le haut Pilat. 

Le Saint-Marcellin, au moins 3 siècles de succès !

Ce petit fromage rond au lait de vache remontant au XVè siècle se fait particulièrement connaître au 19ème siècle sous l’impulsion du ministre Auguste Casimir-Perrier. Lors de sa première dégustation en 1863, il aurait décrété « C’est délicieux ! Vous m’en ferez parvenir chaque semaine au château. » 

Et maintenant la recette 

Préchauffer le four à 180° 

Les ingrédients : Pâte à brioche, un oignon, deux pommes de terre, un œuf, huile, sel, poivre, herbe de Provence, beurre, deux steaks hachés, concassé de tomates, un Saint-Marcellin, deux tranches de lard. 

  1. Faites deux boules avec la pâte à brioche et les cuire jusqu’à qu’elles soient bien dorées ;
  2. Épluchez l’oignon et les pommes de terre ;
  3. Émincez l’oignon et râpez les pommes de terre à l’aide du gros côté de votre râpe ;
  4. Mélangez l’œuf, une pincée de sel et de poivre et mélangez aux pommes de terre râpées ;
  5. Poêlez l’oignon émincé avec de l’huile, du sel, du poivre et des herbes de Provence. Dans une autre poêle avec beaucoup de beurre et d’huile, déposez les emporte-pièce et remplissez-les avec votre préparation en tassant petit à petit durant la cuisson. Une fois la face dorée, retournez-les. Salez et poivrez. Lorsque la deuxième face est bien dorée, la râpée est prête : ferme, mais moelleuse au cœur…
  6. Faîtes cuire les steaks hachés selon votre goût ;
  7. Coupez chaque pain en deux parties, déposez du concassé de tomates, l’oignon puis la râpée, le steak haché et enfin une moitié du saint-marcellin. Rajoutez les deux lamelles de lard. Déposez une dose de concassé de tomates sur l’autre moitié du pain, que vous retournez sur le tout. Et voilà ! 

Mieux qu’un match nul au derby, avec ce burger la réconciliation stéphano-lyonnaise est dans l’assiette !