Interview de Magalie Chaudey

L’IUT a pour projet de réaménager son espace avec l’aide de la Cité Services.

L’objectif principal est de créer, grâce au design, une liaison entre l’espace naturel et les bâtiments du site. Le processus du projet se fera en 4 étapes : le cadrage, l’immersion sur site, des ateliers participatifs pour confronter les idées des étudiants et du personnel. La dernière étape étant l’élaboration d’un cahier des charges afin de le soumettre à la direction de l’IUT.

Qu’est-ce que le projet d’aménagement écoresponsable en partenariat avec la Cité du Design ? Ce projet fait suite à la mise en œuvre en mai/juin 2021 de cours dans des espaces extérieurs de l’IUT et la volonté d’en aménager certains de façon pérenne, esthétique et dans une logique de développement durable. Pour mener à bien ce projet nous avons souhaité être accompagnés par Cité Services, qui est une filiale de la Cité du design.

Quand, et où ce projet va-t-il s’établir ?

Le projet a démarré le 14 octobre avec l’organisation à l’IUT d’une conférence de sensibilisation de notre personnel de l’IUT à la démarche design. Dans un second temps, Cité Services va organiser des ateliers participatifs composés d’étudiants et de personnels qui vont échanger sur de projet d’aménagement des espaces retenus.

Quels aménagements vont être mis en place ?

Pour l’instant, nous ne savons pas lesquels. Cette question sera abordée durant ces ateliers d’échanges.

Ce projet s’inscrit dans un cadre plus large de démarche éco-campus et du développement durable du campus de l’IUT qui deviendra un marqueur fort.

Quels bénéfices tirerez-vous de ce projet ?

Une visibilité accrue des spécificités de ce campus, vis -à -vis des actuels et futurs étudiants, des familles, de l’université, de la ville…

Quels seront les avantages pour les étudiants ?

La possibilité de suivre des cours dans un cadre agréable qu’offriront les espaces extérieurs, ainsi réaménagés. Une image forte de la composante dans laquelle ils étudient, peut éveiller les consciences sur la nécessité de s’inscrire dans une démarche de développement durable, mais aussi de sensibiliser au design.