L’ORIENTATION : L’AFFAIRE DE TOUS

En 2018, 68 % des jeunes ont déclaré que l’orientation avait été une source de stress. Un chiffre qui peut être revu à la hausse suite à l’année exceptionnelle qu’ils viennent de vivre. Focus sur ces partenaires extérieurs qui se mêlent d’orientation.

Les jeunes demandent de l’aide 

La crise a accentué les inégalités sociales et scolaires. Les confinements successifs et les mesures de distanciation ont entravé les relations entre les jeunes et leurs enseignants. L’absence de conseils et de suivi peut amener à faire de mauvais choix. En France, un jeune sur deux déclare ne pas avoir été satisfait de l’accompagnement de son établissement scolaire au sujet de son orientation. 

Le taux d’abandon scolaire était encore de 8.2 % en 2019. Fin mai 2020 on comptait près de 500 000 élèves décrocheurs à la fin du confinement. Pour pallier ce manque d’accompagnement, plusieurs organismes, tels que Hello Charly, ou Génération Inspire, proposent des suivis personnalisés en ligne, en atelier, ou en face à face.   Le Club e.s.t.ime, quant à lui,  favorise la professionnalisation des étudiants

Hello Charly, la start-up Edtech

Hello Charly accompagne les jeunes de 14 à 24 ans depuis la phase de questionnement, en passant par le choix de l’orientation, jusqu’à l’insertion dans la vie active. Pour cela, la start-up a mis en place un chatbot ultra personnalisé. En discutant avec Charly, les usagers apprennent de façon ludique à mieux se connaître. Ils se découvrent alors une ou plusieurs vocations et accèdent à des opportunités d’emplois et de formations qui leur font vraiment envie. Présent sur les outils préférés des jeunes (Instagram, Snapchat, TikTok), Charly réutilise leurs codes et expressions pour instaurer une vraie relation.

Un tremplin vers le monde professionnel avec Le Club e.s.t.ime

Le Club e.s.t.i.m.e vise à mettre les étudiants en relation avec le monde du travail. Pour ce faire, cette association très liée aux IUT Ain-Rhône-Loire facilite les recherches de stage et d’alternance et les démarches en favorisant les rencontres entre chefs d’entreprise et étudiants via des événements professionnels. Elle permet de développer son réseau tout en valorisant sa formation à l’occasion de job dating, conférences et forums de l’emploi.

Le conseil : ne jamais remettre à plus tard la réflexion sur l’orientation. Elle demande du temps, car elle se nourrit du vécu. Le plaisir doit être le guide, car il est aussi le moteur.