Portrait d’une ancienne TC : Céline ROZIER-CHABERT

Un parcours original et motivant

Tout débute par l’obtention d’un baccalauréat scientifique, suivi d’un DUT en Techniques de Commercialisation à Saint-Etienne. Céline Rozier Chabert intègre l’école supérieure de commerce de Clermont-Ferrand.

C’est à partir de là que Céline commence à sortir des sentiers battus. En effet, au bout de 2 ans d’ESC, elle fait un an et demi de césure. Cela lui permet de réaliser des stages dans de grandes entreprises comme le groupe Casino ou Reckitt Benckiser à Paris. Elle travaille alors dans le développement marketing, les assortiments de produits, et sur le comportement des consommateurs. Pour elle, personnaliser son parcours dès le début était très important.

De retour à l’école, elle finalise sa dernière année de master et obtient son diplôme. Avec un BAC+5, sa carrière peut enfin commencer. Prise par l’envie de nouveaux horizons, elle, décide avec son mari de quitter la France pour aller conquérir l’Angleterre. Elle y reste près de 9 ans et a la chance de travailler pour différentes grandes entreprises telles que SC Johnson. Elle devient alors Category Manager et cheffe de produit au département marketing.

Céline Rozier Chabert,

Une petite pause pour mieux continuer…

Ensuite, elle fait une coupure de 10 mois pendant laquelle elle réalise un tour du monde pour découvrir de nouvelles cultures. Après cela, revenir travailler en France semblait difficile car une telle pause était à l’époque mal vue par les employeurs. Elle retourne donc avec son mari en Angleterre. La politique de l’emploi y était alors plus ouverte qu’en France.

Elle obtient un poste chez Gillette dans le département commercial.

Enfin, au bout de 9 ans loin de sa famille, elle décide de retrouver la France, à Saint-Étienne. Elle crée et développe une filiale française d’une entreprise britannique dans le domaine des logiciels d’aide à la décision dans le domaine des assortiments et merchandising.

Au bout de quelques années elle quitte cette entreprise. Non pas parce qu’elle n’aimait pas son travail, mais parce que suite à son rachat l’entreprise devait adhérer à une nouvelle politique qui ne convenait pas à Céline.

Un nouveau changement de cap

L’occasion d’un changement de cap : Céline ROZIER-CHABERT débute dans l’enseignement en anglais des matières commerciales. Elle est aujourd’hui professeure à l’IUT dans le département TC pour la classe business. En parallèle elle accompagne son mari dans la création d’une nouvelle entreprise.

Pour elle, la vie est synonyme de renouvellement, de rencontres, de découvertes, de nouveaux défis.

C’est à travers ses paroles que nous comprenons que nous sommes les seuls maîtres de notre avenir et que c’est à nous de tracer notre propre chemin. Plus il sera riche et diversifié et plus nombreuses seront les opportunités…