S’engager c’est aider…

LEGOMAPI : une association étudiante au profit des enfants

Léo PITAVAL et Hugo MARAND : les créateurs et dirigeants de l’association LEGOMAPI

8 enfants se trouvent en situation de réanimation pédiatrique et de surveillance continue au CHU de Saint-Etienne.       LEGOMAPI s’est engagée pour les aider. Les fondateurs de l’association, Hugo        Marand (ancien étudiant de l’IFC) et Léo Pitaval, nous font part de leur expérience.

« S’engager c’est aider. »

LEGOMAPI est une association venant en aide aux enfants hospitalisés en service de réanimation pédiatrique à l’Hôpital Nord de Saint-Etienne.

Le but premier est de récolter des fonds à travers tout type d’évènement pour financer la recherche autour de la variabilité cardiaque et de la mort inattendue du nourrisson.

Les 12 étudiants bénévoles organisent des lotos, de tournois de foot ou encore de Run & Bike (raid nature à pratiquer en binôme en course à pied et VTT).

L’association : jeunesse et dynamisme

L’association se veut jeune et dynamique. Sans contrainte, les étudiants de Saint-Etienne ont le temps nécessaire pour construire leurs projets à côté de leurs études. Ceux qui le souhaitent prennent part aux actions mises en place pour récolter des dons, en parlant de l’association autour d’eux, ou en créant des évènements.

Légomapi agit pour notre ville de Saint-Etienne, pour nos hôpitaux et par nos étudiants. La générosité des Stéphanois n’est donc plus à prouver, même chez les étudiants !

Les deux dirigeants sont heureux de voir que de plus en plus de jeunes veulent mettre leur énergie au profit d’une bonne cause. Pensons aux étudiants de GEA qui allient engagement et Projets tutorés, et aux BDE qui participent à diverses actions de collectes caritatives.

Quelques conseils pour créer une association en tant qu’étudiant :

• La création est simple, car les démarches sont simplifiées :  ce site est très bien renseigné

https://www.etudiant.gouv.fr/pid35087-cid125252/creer-votre-association.html

• Avoir en tête les objectifs principaux, une passion commune entre les dirigeants, et agir en s’amusant pour que l’association ne devienne pas une contrainte.

• Communiquer, c’est le mot clé. C’est se faire connaître, faire des partenariats et donc avoir un rayonnement local de plus en plus conséquent au fur et à mesure du temps.