Responsable de rayon : un métier

« Être responsable de rayon, c’est comme gérer sa propre petite entreprise. » Rencontre avec Thibaud N.

Thibault exerce au sein de l’entreprise Intersport à Givors. Elle compte 42 salariés dont 4 responsables de rayon.

Pourquoi avoir choisi de devenir responsable de rayon ?

J’ai commencé par faire un baccalauréat professionnel dans le commerce, ensuite un BTS NRC (négociation relation client), puis une licence en management et marketing. J’ai travaillé dans l’immobilier, et je me suis réorienté pour travailler dans ce que j’aime : le sport. Je suis devenu vendeur et maintenant je suis responsable de rayon. Je n’avais pas ce métier en tête, mon expérience m’a permis d’y accéder. On commence toujours par 

être vendeur puis on évolue. C’est le but de tout le monde d’évoluer dans une enseigne.

Quelles missions doit avoir un responsable de rayon ?

Il-elle est référent-e d’un pôle. S’il y a un souci de prix ou de stock, c’est vers lui-elle que l’on se tourne. Il ne faut pas froisser la clientèle, elle se déplace pour acheter un produit, si elle vient et qu’elle voit une branche vide, elle va se dire : « Ils n’ont jamais ce produit, c’est pénible ». Il est donc primordial de garder les rayons remplis, c’est pour cela que je suis en charge des réapprovisionnements.

Il faut bien manager son équipe, et tenir propre son rayon. Je veille à la bonne présentation des produits, à la mise en rayon, à l’étiquetage. Dans mon métier, le choix des promotions est un axe important afin de satisfaire les clients et d’augmenter les ventes. 

Quelles qualités faut-il avoir pour exercer ce métier?

Les compétences requises pour exercer ce métier sont la polyvalence, l’organisation, la créativité et le dynamisme. Il faut être capable de répondre aux questions des clients. Avoir une personnalité convaincante est important pour souder son équipe et la motiver dans les périodes difficiles. 

Plus d’informations…

Aucune journée ne se ressemble. Il ne faut pas compter ses heures : entre 37 à 40 heures par semaines. 

Les possibilités d’évolution de carrière sont multiples : -évoluer vers un poste de direction, aussi bien en interne que dans la chaîne de magasins du groupe ;

 -chef-fe régional-e des ventes, 

-chef-fe de secteur, 

-responsable des achats,-ou encore de directrice-teur commercial-e.